Taux de réussite :9,52% à 70,37% en fonction du test de rentrée

L'orthophoniste est un thérapeute qui prend en charge les troubles et les désordres de la communication, de l'expression orale et écrite, chez l'enfant comme chez l'adulte, dans un but de prévention et de réadaptation. Il pratique une rééducation. L'orthophoniste fait partie des professions paramédicales.

Il ne peut exercer que sur prescription médicale, d'où l'importance d'une bonne connaissance de cette profession par l'ensemble des médecins et du corps médical.

L'orthophoniste gère des rééducations variés des troubles et pathologies de :

  • la voix (ex : aphonie...),
  • la parole et du langage (ex : troubles d'articulation, bégaiements...),
  • langage écrit (ex : dyslexie, dysorthographie...),

quelle que soit l'origine de la pathologie : neurologique, mécanique, chirurgicale, liée à un retard de développement, à un problème sensoriel...

Préparation au Concours d'Orthophoniste : la formation en détail

Programme de Formation

Programme de la formation Préparation au Concours d'Orthophoniste.

Etudes d'Orthophonie

Un numerus clausus pour les études d'orthophonie a été fixé par un décret du 30 janvier 1989 (JO 3 février 1989). Les études durent 5 ans et confèrent à l'issue un Diplôme d'Etat de grade master  : le Certificat de Capacité d'Orthophoniste (CCO). Pour pouvoir entreprendre ces études, il est nécessaire d'avoir le baccalauréat.

Concours d'Orthophonie

Il s'agit d'une sélection très rigoureuse par concours, organisée dans certaines U.F.R. de médecine. Les concours se déroulent souvent en deux ou trois temps de sélection chaque année entre février et juin.

Le numerus clausus est de 1 à 3 % d'admis, ce qui vous indique l'importance d'une préparation à ces concours. Les modalités de sélection varient entre les écoles, mais toutes demandent une parfaite maîtrise de la langue française. Le nombre d'épreuves, leur durée, varie selon les centres d'examens (textes à compléter, QCM, résumé, discussion...)

Les concours se décomposent en deux séries d'épreuves :

  • 1ère série : épreuves écrites (1 ou 2 parties)
  • 2ème série : épreuves orales

La 1ère série d'épreuves écrites évalue les candidats sur leur maîtrise de l'écrit en grammaire, orthographe, synthèse, rédaction, compréhension de textes, résumé, dissertation.

La 2ème série d'épreuves orales évalue la communication orale dans sa globalité (les attitudes à la relation, mémorisation, qualité narrative et gestuelle, expression et motivation). Elle se déroule en général sous la forme d'un entretien individuel en présence d'un jury composé de professionnels de la santé.

Le nombre de places disponibles par région (U.F.R.) est publié chaque année au J.O.

Cycle annuel de préparation pour les baccalauréats de septembre à avril
25 semaines de cours
540 heures par an
20h/semaine de cours
Grammaire - Orthographe6h30/semaine
Français - Vocabulaire3h/semaine
Tests Psychotechniques2h à 2h30/semaine
Culture Générale1h30/semaine
Biologie2h à 2h30/semaine
Cours d’Orthophonie et Oral4h/semaine
Stage Oral – expression corporelle10h/stage
Entraînement individuel ou en jury5 à 6 entretiens
Contrôles continus hebdomadaire 
5 ou 6 concours blancs de 6h 

 

Cours facultatif 
Renforcement en orthographe/Grammaire (début sept)
Proposé uniquement après les résultats du test de rentrée
35 heures

 

Informations Pratiques

Comment se déroulent les examens de la formation Préparation au Concours d'Orthophoniste ?

Examens: 

Les écoles d'Orthophonie organisent individuellement leur concours. De ce fait, les épreuves de sélection peuvent être
différentes d'une école à l'autre. Les concours se décomposent en deux séries d’épreuves :

1ère série : épreuves écrites (1 ou 2 parties) : elles évaluent les candidats sur leur maîtrise de la communication écrite. Les
matières peuvent être :

  • dictée
  • repérage orthographique
  • grammaire-vocabulaire
  • français
  • biologie ou texte de nature scientifique
  • tests psychotechniques et de langage

2ème série : épreuves orales : elles évaluent la commun

Métier Visé

Les métiers visés après la formation Préparation au Concours d'Orthophoniste.

En 2011, on comptait 19.663 orthophonistes dont 160.058 libéraux et 3905 salariés en exercice. La profession est jeune (la moyenne d'âge est de 40 ans), et composée à 96,3 % de femmes dont 79% exercent en cabinet libéral, 11% en établissements sociaux et 8% en établissements d'hospitalisation publics ou privés...

Du côté des patients, 75 % sont des enfants, et 44 % des soins portent sur le retard de langage et de la parole, et sur les troubles d'articulation. Il faut cependant noter le développement et l'ouverture de la profession dans le domaine de la gériatrie, de la neurologie ou de la neuropsychologie.

Près de 80 % des orthophonistes exercent à titre libéral. Les salariés exercent soit au sein de services hospitaliers de pédiatrie, neurologie, ORL, ou de rééducation fonctionnelle, soit dans des centres spécialisés (instituts médico-pédagogiques, centres pour enfants sourds ou handicapés...). Il est également possible d'exercer une activité mixte.

Honoraires

L'AMO est la lettre-clé qui définit l'acte d'orthophonie. Les honoraires des praticiens en libéral sont fixés par convention entre les caisses d'assurance maladie et la profession.