Taux de réussite :87,5% à 100% en fonction de la session scientifique ou non

Objectifs de la formation Préparation au Concours d'Ergothérapeute.

Objectifs: 

L'ergothérapie se définit par :

  • La rééducation de l'individu afin d'améliorer les fonctions déficitaires et de favoriser la restructuration globale de la personnalité,
  • La réadaptation de l'individu afin de développer les capacités résiduelles en tenant compte des exigences de la vie quotidienne et des besoins d'autonomie de la personne,
  • Le conseil à l'individu handicapé, à son entourage mais aussi aux entreprises, aux collectivités locales et aux différents promoteurs de l'environnement en proposant des solutions pratiques pour favoriser l'intégration de la personne handicapée.

Préparation au Concours d'Ergothérapeute : la formation en détail

Programme de Formation

Programme de la formation Préparation au Concours d'Ergothérapeute.

La scolarité dure trois années soit 6 semestres de 20 semaines chacun. La présence aux cours, stages, travaux pratiques et examens est obligatoire, aucune dérogation ne peut être accordée. Le diplôme d'ergothérapeute comporte 3.260 heures d'enseignements théorique et clinique.

36 semaines de stage réparties en 5 périodes sont également obligatoires.

L'accent est mis sur l'élaboration de soins répondant aux déficiences, incapacités et handicaps, dans un but d'autonomisation de la personne. Une large part est accordée à l'étude de l'habitat, des milieux de travail, des moyens de communication et de déplacement, ainsi que des possibilités de leur adaptation à la personne.

A l'issue des trois années de formation, le diplôme d'Etat est délivré si l'étudiant a acquis 180 ECTS du programme. Dans le même temps, le grade de licence sera remis.

 

Cycle annuel de préparation pour les scientifiques de septembre à avril – 25 semaines de cours530 heures par an
20h30/semaine de cours
Biologie8h/semaine
Physique8h/semaine
Français3h/semaine
Tests Psychotechniques1h30/semaine
Contrôles continus hebdomadaire 
6 ou 7 concours blancs de 3h 

 

Cycle annuel de préparation pour les non-scientifiques de fin août à avril – 25 semaines de cours580 heures par an
22h30/semaine de cours
Biologie avec soutien obligatoire9h/semaine
Physique avec soutien obligatoire9h/semaine
Français3h/semaine
Tests Psychotechniques1h30/semaine
Contrôles continus hebdomadaire 
6 ou 7 concours blancs de 3h 

 

 

Cours facultatif 
Cours de mathématiques (fin août/début sept)30 heures
Cours de soutien en biologie/physique (sept/fév.)1h par matière

 

Informations Pratiques

Comment être admis à la formation Préparation au Concours d'Ergothérapeute ?

Conditions d'admission: 

L'admission dans les écoles d'ergothérapie se fait par voie de concours. Des épreuves d'admission sont organisées annuellement par chaque école agréée.

Pour être admis à passer le concours d'entrée, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins et titulaires d'un baccalauréat, DAEU ou équivalent ; ou justifier d'une expérience professionnelle de 5 ans ayant donné lieu à cotisation à la Sécurité sociale.

Le concours d'admission comporte trois épreuves écrites :

  • Tests psychotechniques écrits. Cotation : 20 points. Durée : 1 heure
  • Contraction de texte. Cotation : 20 points. Durée : 1 heure
  • Biologie/Physique. Cotation : 20 points. Durée : 1 heure

Les programmes de biologie et de physique correspondent à ceux de 1ère et de Terminale Scientifique.

Métier Visé

Les métiers visés après la formation Préparation au Concours d'Ergothérapeute.

La profession d'ergorthérapeute requiert un goût prononcé pour les relations humaines (auprès de personnes parfois lourdement handicapées), un solide équilibre physique et psychique, une bonne habileté manuelle, de la patience, du tact... et de l'imagination.

  • La réalisation de bilans d'évaluation des troubles de la motricité,
  • La sollicitation des "sensitivo-motrices" et des conditions articulaires et musculaires de récupération, la facilitation ou la compensation d'une fonction,
  • L'organisation d'activités d'artisanat, de jeux, d'expression, de gestes de la vie quotidienne, de loisirs ou de travail,
  • La réalisation d'appareillages (préventifs ou correcteurs) et le conseil en matériels, en aides techniques.

L'ergothérapeute exerce en tant que salarié au sein des hôpitaux publics ou privés, dans des services de neurologie, de traumatologie, de rhumatologie ou de pédiatrie. Il s'intègre également aux équipes de centres de rééducation, de postcure ou de réadaptation, d'établissements pour les personnes âgées ou d'hôpitaux psychiatriques. Il intervient également au domicile des malades ou sur leur lieu de travail.

Devant l'augmentation des demandes d'intervention à domicile et pour pouvoir suivre les tendances d'évolution de la profession, les ergothérapeutes espèrent pouvoir ouvrir leur activité à l'exercice libéral.

Emploi

La profession est jeune et féminisée à 87 %. En 2012, la France compte 7.909 ergothérapeutes. La profession connait aujourd'hui un essor important lié entre autre au vieillissement de la population, l'augmentation de l'espérance de vie et l'émergence de nouvelles pathologies. Les débouchés sont donc assurés.

L'ergothérapeute est un auxiliaire médical qui rééduque la personne handicapée pour lui permettre de retrouver son autonomie dans sa vie quotidienne et professionnelle. L'ergothérapeute exerce sur prescription médicale et au sein d'une équipe pluridisciplinaire.

L'ergothérapeute contribue au traitement des situations de handicap permanentes ou temporaires de personnes de tous âges. Il analyse la nature du handicap en réalisant un bilan des capacités et de l'autonomie de la personne, à partir duquel il définit un projet d'intervention sur mesure : mise en place de solutions techniques empruntées aux métiers manuels et aux gestes de la vie quotidienne, aide à l'aménagement des espaces de vie, création d'appareillages qui favorisent l'autonomie...